Le Ministère de l’Education Nationale et celui du Sport interpellé dans le recrutement des profs d’EPS.

 Le secrétaire général national du Syndicat autonome des enseignants du moyen-secondaire (SAEMSS) souhaite le recrutement de professeurs d’éducation physique formés par le Centre national d’éducation populaire et sportive (CNEPS) de Thiès (ouest), avec l’aide des ministres chargés de l’Education nationale et des Sports.
Saourou Sène a fait part de la “vive préoccupation” du SAEMSS pour les professeurs d’éducation physique n’ayant pas trouvés d’emploi après leur formation par le CNEPS, lundi, au cours d’une conférence de presse qu’il animait à Thiès.
“Nous pensons qu’il est temps pour le gouvernement du Sénégal, notamment le ministère de l’Education nationale et celui des Sports, de se retrouver autour d’une table pour qu’on sache qui doit recruter les sortants du CNEPS et dans quels délais”, a dit M. Sène.
S’exprimant en présence des responsables des sections régionale, départementale et féminine du SAEMSS à Thiès, il a jugé “inacceptable” le recours à des chargés de cours d’éducation physique, au moment où des professeurs diplômés du CNEPS “n’attendent qu’à être recrutés pour servir le Sénégal”.
Cent quarante-neuf professeurs d’éducation physique sont sortis du CNEPS, un établissement public, parce que le corps des professeurs de collège d’enseignement moyen général (PCMG) en éducation physique n’a pas encore été créé.
Des “négociations sérieuses” doivent être entamées par les ministères de l’Education nationale et des Sports en vue de leur recrutement et de leur intégration dans le corps des PCMG en éducation physique, qu’il faut constituer.
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Articles Similaires

Laisser un commentaire

A LA UNE

Le Garde des Sceaux, Ministre de la Justice Vu la Constitution. Vu la loi n°61-33 du 15 juin 1961 relative au Statut général des fonctionnaires